La Stratégie d’économie québécoise d’eau potable vise deux objectifs d’ici 2017 :

.  Réduire d’au moins 20 % la production moyenne d’eau par personne pour l’ensemble du Québec

.  Réduire le taux de fuites pour l’ensemble des réseaux d’aqueduc à un maximum de 20 du volume d’eau distribué.

Quelques exemples :

Une seule goutte d’eau qui s’échappe chaque seconde d’un robinet représente 9 540 litres d’eau par année, ce qui équivaut à 80 douches d’environ 5 minutes.

Un boyau d’arrosage débite 1 000 litres à l’heure, c’est-à-dire la quantité d’eau qu’une personne boit en trois ans.

L’installation d’aérateurs à débit réduit sur les robinets de la cuisine et de la salle de bain entraîne une économie d’environ 5 000 litres d’eau par année, dont 2 500 litres d’eau chaude.

Les usages résidentiels extérieurs peuvent représenter jusqu’à 50 % de la consommation résidentielle totale.

SAVIEZ-VOUS QUE LA CONSOMMATION DE L'EAU POTABLE EST RÉGLEMENTÉE CHEZ-NOUS ?

En 2011, la Municipalité a mis en place un règlement encoura-geant l'usage responsable de l'eau potable (règlement # 232).

Parmi les éléments à retenir, notons :

L'utilisation de l'eau en provenance de l'aqueduc municipal pour fin d'arrosage de pelouses, jardins, fleurs, arbres, arbustes et autres végétaux est défendue durant la période du 1er mai au 1erseptembre, à l'exception des périodes suivantes :

                      Périodes d'arrosages -Entre 19 h et 22 h

        Adresses paires                lundi, mercredi et dimanche

        Adresses impaires            mardi, jeudi et dimanche

       En cas de sécheresse, d'urgence, de bris majeurs de conduites d'aqueduc ou pour permettre le remplissage des réservoirs, l'arrosage des pelouses, jardins, fleurs, arbres, arbustes et autres végétaux ainsi que le lavage des autos et des entrées d'autos peuvent être complètement prohibés.

Il est défendu d'utiliser l'eau potable à des fins d'arrosage, de lavage d'automobile ou de remplissage de piscines lors de la période d'interdiction.

Un contribuable qui installe une nouvelle pelouse peut, sur obtention d'un permis de la municipalité, procéder à l'arrosage aux heures précitées pendant une durée de quinze (15) jours consécutifs après le début des travaux d'ensemencement ou de pose de tourbe; toutefois, l'arrosage permis devra être limité à la superficie de terrain couverte par la nouvelle pelouse.

 

En aucun temps, l'eau provenant de l'arrosage ne doit ruisseler dans la rue ou les propriétés avoisinantes.

Il est défendu d'utiliser simultanément plus d'un boyau par habitation et d'y raccorder plus d'une lance ou arrosoir mécanique.

Le remplissage de piscine est permis tous les jours de 0h à 6h deux fois par année, par résidence.

Le lavage non commercial des autos et le lavage des entrées d'autos est permis à la condition d'utiliser une lance à fermeture automatique et de n'utiliser que l'eau strictement à ces fins; lors d'un lavage d'auto, aucune eau ne devra s'échapper du boyau d'arrosage autrement que strictement lorsqu'orientée en direction de l'auto.

Les infractions à ce règlement sont passibles d’amendes

Vous pouvez consulter le règlement # 232

Pour plus d'informations sur la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable, rendez-vous sur :

http://www.reseau-environnement.com/fr/eau/programmes